parution 01 septembre 1971  éditeur Le Lombard  Public enfant / ado / adulte  Thème Policier, Humour

Ric Hochet T12

Les compagnons du diable

Une maison qui s’écroule en plein Paris, des cambriolages à répétition… Le diable sème la terreur. Ric Hochet doit mettre les bouchées doubles pour coffrer ce nouvel ennemi ! Un album diablement captivant, réalisé de main de maître !


 Ric Hochet T12 : Les compagnons du diable (0), bd chez Le Lombard de Duchateau, Tibet
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Yellow Star Yellow Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Yellow Star Yellow Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Yellow Star Yellow Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Le Lombard édition 1971

L'histoire :

Ric Hochet est l’invité d’honneur de Énigmes d’hier et d’aujourd’hui. Dans cette émission TV, le journaliste donne son avis sur des affaires judiciaires. Un étrange coup de fil d’un téléspectateur vient perturber l’émission. Celui-ci se présentant comme le Diable lui-même annonce qu'il lui lance un défi : il ne parviendra pas à résoudre sa prochaine affaire. Il lui donne rendez-vous le dimanche qui suit, à 15 heures, au 17 rue Dieu. Croyant au début à une supercherie, le journaliste comprend qu’il a affaire à un sérieux client : l’immeuble entier s’écroule sur lui-même, comme désintégré ! Intrigués, Ric et Bourdon décident d’aller voir le professeur Hermelin pour en savoir plus. Celui-ci est formel : cette catastrophe ne peut venir que du super-laser qu’il vient de mettre au point. Le Diable et ses compagnons vont probablement continuer sur leur lancée. Le Directeur de la P.J. donne carte blanche au commissaire Bourdon pour mettre fin à cette affaire…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Pour un bon Ric Hochet, il faut réunir les ingrédients suivants : un bon morceau d’enquête policière, une pincée de personnages singuliers, une bonne dose d’humour poilant, des rebondissements à gogo. Avec Les compagnons du diable, cette recette est suivie à la lettre. On ne s’ennuie pas une seconde. On retrouve ici le professeur Hermelin qui avait fait sa première apparition dans Rapt sur le France. On découvre Marcus le diable, un télépathe d’une force extraordinaire. L’humour est au poil, avec des jeux de mots autour du mot diable (Marcus le diable qui passe dans la salle du Nirvana à Nice, Hermelin n’est pas un mauvais diable, crime de lèse-diable…), ce qui donne un bon équilibre au récit policier. Question rebondissements, on est gâté entre l’écroulement de l’immeuble, la séquence de ski nautique, la condamnation de Ric Hochet par le tribunal du Diable. AP Duchateau enchaîne les pirouettes scénaristiques crédibles. Côté dessin, Tibet continue sur sa lancée des Spectres de la nuit qui marque le début de la grande période Ric Hochet. Son dessin est précis et efficace, tant dans les scènes d’action que dans les décors (l'arc de Triomphe) ou dans la galerie de véhicules (Renault 4L et R16…). Signez sans attendre un pacte avec Les compagnons du Diable, vous ne le regretterez pas !

voir la fiche officielle ISBN 9782803600847