parution 07 juillet 2017  éditeur Mosquito  Public ado / adulte  Thème Fantastique - Etrange

Comme une odeur de diable

Contes de Claude Seignolle

Conteur et romancier, Claude Seignolle a recueilli moult récits folkloriques et souvent effrayants lors de ses voyages dans les provinces de France. Cinq histoires mises en scène par Laurent Lefeuvre dans une bande dessinée lugubre et acérée.


Comme une odeur de diable : Contes de Claude Seignolle (0), bd chez Mosquito de Seignolle, Lefeuvre
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Yellow Star Yellow Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Yellow Star Yellow Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

L'histoire :

Cet album réunit 5 récits :
- Celui qui avait toujours froid : Par une chaude soirée du mois d'août, un homme déambule dans les rues de Landaduc. Il avance de manière raide et saccadée, grelottant, et se dirige vers l'auberge. Sans un mot et juste avec un hochement de tête, il indique à la servante ce qu'il veut boire. La jeune femme est certaine d'avoir vu un mort-vivant...
- Comme une odeur de loup : En détruisant la paroi en torchis séparant l'ancien fournil de la bergerie, le vieux Bolazec découvre un manuscrit qui a tout l'air d'être celui d'un sorcier réputé. L'homme se plonge dans la lecture et apprend qu'un humain peut devenir un loup...
- L'homme qui savait d'avance : Le menuisier du village, Albarède, n'a guère besoin de matériaux en avance. Il est en effet capable de savoir en amont si ceux qu'il croise vont mourir ou non dans peu de temps. Même les personnes paraissant en bonne santé ne font pas exception...
- Un bel ensorcelé : Venant interroger un fermier assez âgé, Claude Seignolle tombe sur un individu à l'attitude étrange, malade, comme s'il avait été ensorcelé...
- Deux dents, pas plus : Suite à une bagarre qui a mal tourné, un homme se rend chez un dentiste, avec toutes les dents de devant cassées. Fauché, le patient ne peut pas se payer la pose des deux canines manquantes. En passant devant un magasin d'antiquités, il en trouve deux. Hélas, alors qu'il en repart avec, il se fait écraser par un chauffard...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Claude Seignolle n'est pas foncièrement le plus connu des auteurs de littérature française. Pourtant, cet écrivain qui vient de fêter son centenaire laissera une empreinte dans l'Histoire. Auteur de plusieurs romans et de dizaines de nouvelles, il s'est échiné durant des années à regrouper des récits aux tournures folkloriques prenant pour cadre diverses régions de France. Sorcelleries et diableries sont souvent au centre de ses histoires. Celui qui fut l'ami et le disciple du savant et ethnologue Arnold Van Gennep a toujours voulu conserver la mémoire populaire. Et il l'a fait de formidable manière, au point d'être nommé Chevalier de l'Ordre du Mérite. Seignolle est surtout un des trop rares auteurs français à avoir exploré les thématiques fantastiques. Il n'y a donc rien d'étonnant à ce que Laurent Lefeuvre lui rende hommage. Ce dernier délaisse pour un temps les aventures de son super héros breton Fox-Boy pour se pencher sur l'univers du collecteur. Dès les premières pages, le choc est là. Le dessinateur a opté pour une approche visuelle très différente de celle qu'on lui connaît habituellement. Exit les couleurs, bonjour le noir et blanc. Trait fin, détaillé et un encrage d'une précision dingue décalquent les rétines de la première à la dernière page du livre. L'influence du défunt et génial Bernie Wrightson (à qui l'album est dédié) est omniprésente, palpable. Loin de se contenter de copier le maître, Lefeuvre trouve une veine suffisamment différente (notamment sur les décors) pour que l'on distingue les deux approches. Les planches réfléchies et millimétrées servent des récits sombres à souhait. Revenants, malédictions ou sorcellerie sont ici les thèmes couramment abordés. Le phrasé a un petit côté suranné mais fascinant, jouant clairement sur les mots pour mieux nous transporter à une époque pas si lointaine. Chaque histoire est introduite par la version illustrée de Claude Seignolle, à la manière des fameux Contes de la Crypte ou des cultes Eerie et Creepy. Qui a dit que dans les provinces de France, on ne pouvait pas avoir aussi peur que dans le Bayou ou les coins paumés des Etats-Unis ? Un croisement parfait d'un des maîtres du fantastique français et d'influences américaines...

voir la fiche officielle ISBN 9782352834427