parution 03 octobre 2018  éditeur Soleil  Public ado / adulte  Thème Thriller

A la vie à la mort T3

Morts ou vifs !

Pierrot le fou et ses hommes sont de plus en plus recherchés, l'étau se ressert. Un final rapide et spectaculaire qui retrace les derniers moments de Pierrot le Fou et de sa bande.


 A la vie à la mort T3 : Morts ou vifs ! (0), bd chez Soleil de Rodolphe, Sejourne, Verney
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Soleil édition 2018

L'histoire :

Le 24 septembre 1946, toute la bande de Pierrot se donne rendez-vous à un bar sur Saint-Maur en bord de Seine. Ils sont joyeux et trinquent à leur bonne fortune. Abel est même surpris que tous leurs coups se passent aussi facilement. Il ignore cependant que la police les traque. Un grand dispositif est déployé et même l'armée se déplace pour mettre les malfrats hors d'état de nuire. Deux policiers habillés en civil espionnent discrètement les lieux en attendant que les renforts arrivent. Soudain, l'un d'entre eux a une bien mauvaise surprise : les quatre comparses ne sont plus là ! Les deux flics entrent discrètement dans le restaurant, mais ils ont beau chercher partout, les bandits ne sont plus là ! Ils interrogent durement le propriétaire, celui-ci ne se laisse pas faire. Il a fait partie de la Résistance et il a même perdu un bras à la guerre. Il se plaindra à leur supérieur pour leur façon de faire. La dispute est interrompue par l'arrivée d'un enfant. Il commande plusieurs paquets de cigarettes et des chewing-gums. L'un des policiers a une intuition et ils suivent l'enfant. Ce dernier arrive à un restaurant où se trouvent finalement les hommes de main de Pierrot. Les policiers préviennent les troupes du changement de destination. Pendant que tout le monde mange gaiement dans le restaurant, une importante escouade encercle le bâtiment. Cette fois, ils ne leur échapperont pas ! Le commissaire donne l'ordre de commencer l'opération. Il hurle aux clients de sortir un par un du restaurant. Cependant, les choses dérapent rapidement et une violente fusillade éclate. Cette fois, ils sont pris au piège...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Voici la fin de l'histoire du fameux truand Pierrot-le-fou. Dans le tome 2, on voyait le gang multiplier les méfaits retentissants. Ce tome 3 raconte désormais la cavale et la traque orchestrée par une police sur les dents. Comme souvent dans ces affaires là, l'histoire finit mal pour les gangsters. On suit donc le destin malheureux d'Abel le mammouth, Georges Boucheseiche, Attia, Fefeu, Jo et Raymond, pourchassés sans relâche par la police. Comme dans les tomes précédents, Rodolphe laisse l'action parler d'elle même. Peu de dialogues ou de textes, juste des fusillades, des courses-poursuites ou des cavales spectaculaires. La narration retranscrit parfaitement l'ultra efficacité du gang et le côté tête-brûlée de chacun de ces hommes. On passe d'un bandit à l'autre de façon naturelle et fluide. Et même si l'action est omniprésente, les actes de chacun des membres de l'équipe reflètent bien leurs caractères. Evidemment, la personnalité de Pierre Loutrel plane sur le récit comme un fantôme et le final est parfaitement amené. Dans ce récit très nerveux, qui va à cent à l'heure, il fallait un artiste au style cinématographique. Gaël Séjourné donne beaucoup de vie à cette histoire avec un dessin plein de simplicité et d'efficacité. Les couleurs de Jean Verney campent bien également les différentes ambiances du moment. Certains décors sont de véritables scènes de tableaux. Un final sur les chapeaux de roues à l'image de ce gang violent et spectaculaire.

voir la fiche officielle ISBN 9782302071148