parution 29 août 2018  éditeur Soleil  Public ado / adulte  Thème Heroic-fantasy, Mondes décalés

Ekhö T8

La sirène de Manhattan

Possédé par le fantôme d’un sommelier réputé, Fourmille enquête dans une grande soirée organisée par une milliardaire afin de trouver le coupable… Un huitième tome classique, en-dessous des précédents…


 Ekhö T8 : La sirène de Manhattan (0), bd chez Soleil de Arleston, Barbucci, Lebreton
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Soleil édition 2018

L'histoire :

Au « Shaola », le restaurant indien le plus réputé de la ville de New York, Fourmille est en repas d’affaires, voire plus, avec Yuri. Ayant empoché une somme coquette en revendant sa start-up d’oiseaux bleus, le jeune homme compte bien acheter quelques parts dans l’agence de son amie. En ce sens, il a d’ores et déjà épongé toutes les dettes de l’agence artistique. Alors que le rendez-vous d’affaires, surtout galant, se déroule parfaitement, Fourmille se retrouve soudain possédée par le fantôme d’un nouveau défunt. En effet, depuis son arrivée sur Ekhö, le monde miroir de la terre, la jolie jeune femme partage fréquemment son enveloppe charnelle avec l’âme d’une personne assassinée. Le seul moyen de s’en débarrasser est alors de démasquer le coupable. Ce coup-ci, Fourmille est envahie par l’esprit d’Alexandre, le sommelier du Shaola. Désormais habitué à ce genre de phénomène, Yuri explique à Alexandre/Fourmille ce qui est en train d'arriver, avant de le/la suivre en direction de la cave à vins, endroit où se trouvait Alexandre avant de s'éveiller dans le corps de Fourmille. Sur place, ils retrouvent la dépouille d’Alexandre, mort par strangulation. Afin que l’âme du sommelier puisse reposer en paix et laisser Fourmille tranquille, Yuri et le surprenant binôme doivent trouver le coupable. Ils se rendent à une grande soirée de dégustation et vente de charité chez une milliardaire chinoise où Alexandre devait jouer l’expert consultant...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Rapide rappel : Ekhö est un monde miroir de la terre, au sein duquel l’électricité n’existe pas et où l’héroïne doit résoudre des enquêtes pour libérer l’âme de défunts qui cohabitent régulièrement en elle. Chaque album est l’occasion d’une nouvelle investigation autour d’un meurtre. La BD rappelle alors fortement les séries policières qui pullulent à la télévision. Or dans les derniers albums, le scénariste Christophe Arleston avait réussi à ajouter suffisamment d'ingrédients afin que la série se renouvelle et ne soit pas trop classique et prévisible. Ce n’est malheureusement pas le cas ici. En effet, Yuri et Fourmille/Alexandre se contentent de mener une enquête ultra linéaire afin de découvrir qui a tué le sommelier d’un restaurant très réputé et surtout pourquoi. Même les jeux de mots et clins d’œil dont l’auteur a l’habitude de joncher ses BD sont plutôt légers au cours de cette huitième aventure. Ça reste agréable à lire, mais nettement en-deçà de ses prédécesseurs… Heureusement, la mise en images talentueuses d’Alessandro Barbucci sauve la « légèreté » du scénario. Fidèle à son habitude, le dessinateur offre un dynamisme graphique trépidant, mêlant gratte-ciel, restos chics ou encore soirée de milliardaires à la sauce heroïc-fantasy, avec des créatures et un bestiaire fantastique. Le tout est mis en couleurs avec le même talent par Nolwenn Lebreton. Un tome 8 tout de même un peu décevant…

voir la fiche officielle ISBN 9782302069855