Elfes – Saison 1, T1 : Le Crystal des elfes bleus (0), bd chez Soleil de Istin, Duarte, Studio Impacto ©Soleil édition 2013

Elfes – Saison 1, T1

Le Crystal des elfes bleus

Le royaume des elfes est en émoi car un de leurs villages a été dévasté. Une « enquête » dans un monde d’heroïc-fantasy fascinant et addictif.

L'histoire : C’est la débandade dans le royaume des elfes. Le village Ennlya a été sauvagement attaqué et tous ses habitants elfes ont été retrouvés massacrés. La belle elfe Lanawyn, assistée de l’humain Turin, mène l’enquête et se rend au village pour constater les dégâts. Elle y trouve un spectacle apocalyptique et un indice précieux : une dague qui appartient au clan brutal des Yrlanais. Dans le même temps, une expédition elfique est chargée d’une mission des plus délicates : accompagner Vaalann au royaume des eaux pour y récupérer le Crystal. Cet objet magique et précieux désignera l’élu, celui capable de maîtriser les mers et les océans. Pendant que Vaalan plonge dans les tréfonds de l’océan pour récupérer le Crystal, Lanawyn et Turin plongent dans la gueule du loup en rendant visite aux Yrlanais… Jamais le destin des elfes n’avait connu de telles turpitudes…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :  L’heroïc-fantasy a toujours laissé une grande part aux personnages des elfes, peuple noble et élégant, doué de sagesse et de magie. Quoi de plus naturel, du coup, que de leur consacrer une série en bande dessinée ? Pour ce faire, Soleil invite l’inévitable Jean-Luc Istin à s’occuper du scénario. Grand adepte de l’aventure et des récits légendaires, Istin n’en est pas à son coup d’essai, puisqu’il a enchaîné bon nombre de récits sur la légende d’Arthur, l’histoire des Templiers et autres aventures épiques. Ce savoir-faire se ressent très vite dans l’album. Istin nous transporte dans un monde enchanté plein de dangers et de péripéties. Alternant deux histoires en parallèle, on assiste à deux récits classiques, dignes des romans: une enquête sur une affaire criminelle des plus sombres (le massacre du village Ennlya) et un récit d’initiation (Vaalann qui devient l’élu). Deux éléments classiques d’une histoire, qui ont tous deux pour sujets les elfes. Avec des dialogues soignés et une narration savamment orchestrée, le lecteur est rapidement transporté dans le royaume des elfes et familiarisé à leurs us et coutumes. Le voyage dans cet univers (là aussi devenu classique) est surtout assuré par un dessin de Duarte des plus spectaculaires. Alternant dans de grandes cases de somptueux paysages et des scènes de combats resserrés, l’artiste espagnol (qui a déjà dessiné dans le même genre Chronique de la guerre des fées) offre un spectacle visuel superbe. Il faut dire que les couleurs de Saïto y participent grandement : dans des teintes vives et chatoyantes, admirez les monts enneigés du village d’Ennlya, la beauté fine du royaume des elfes ou encore la fureur et la puissance des mers. Le spectacle est si impressionnant, qu’on a l’impression de regarder le Seigneur des Anneaux au cinéma. Dans ce bel écrin graphique, l’histoire se déploie majestueusement. Istin prend le temps de décrire les personnages importants : la colère du roi Rinn, la perfidie du conseiller Siemir, la cruauté sournoise des orcs… De plus, la fin réserve de belles surprises. Récit d’heroïc-fantasy dépaysant et prenant, le pilote de cette œuvre sans prétention offre un beau moment de détente et de plaisir.

  • scénar dessin


19 février 2013



Pour être alerté par email dès la publication d'une chronique dans cette série,
saisissez  et


les avis des terriens

  • Sous le charme 23 août 2014

    Une super BD pour les amateurs du genre et de Soleil et des dessins magnifiques ! Une belle découverte !

    Amandine

  • Super graphisme 2 janvier 2014

    J'ai découvert cette BD en farfouillant dans les rayonnages. Bien sûr, l'univers corresponds à mes goûts, mais je suis avant tout tombée sous le charme des graphismes. Encore une fois, belle parution chez Soleil!

    Armonie

  • Critique Elfes T1 12 mai 2013

    Le Crystal des Elfes Bleus : le premier tome d’une série qui devrait en compter cinq et appelée simplement Elfes. Le but affiché de la série est de montrer les cinq branches d’un peuple elfe évoluant dans un même univers, chaque tome étant écrit par un duo auteur/dessinateur différent. Il s’agira donc d’une série de one-shot, comme on peut s’en douter à la lecture du premier. Bien que ce ne soit pas le meilleur ouvrage sorti cette année, on passera vraiment un bon moment en le lisant. L’histoire suit deux protagonistes, Turin l’Humain et Lanawyn l’Elfe. Ici, pas d’explication de comment ils sont devenus amis dans un monde où les dissensions entre Elfes et Humains sont de plus en plus nombreuses et, il faut bien le reconnaître, on s’en fiche un peu. Le duo fonctionne et c’est aussi bien comme ça. Il en va de même pour l’histoire du monde que l’on visite. Il y a ici et là quelques éléments de fond, mais pas de longues explications qui auraient assurément ralenti l’histoire. On prendra juste plaisir à suivre les péripéties des protagonistes et des seconds couteaux des plus sympathiques, au cours de l’enquête que mène le duo. On arrive au seul gros point noir de l’histoire : la résolution de cette enquête. Dans un souci de ne pas sortir du format cinquante-quatre pages, sa résolution est malheureusement bâclée et laisse clairement à désirer ce qui justifie ma note de 3. Mais c’est sans doute le seul souci majeur de l’histoire. Le tout s’avère servi par des graphismes qui collent parfaitement à l’ambiance désirée. Il n’y a plus qu’à espérer que les albums suivants soient de la même qualité pour que l’on se retrouve avec une petite saga des plus agréables à lire, ce qui n’est déjà pas si mal.

    Rémi

  • Géniale ! 28 avril 2013

    Je découvre la BD héroic-fantasy avec cette BD et... Que dire ? Les paysages, les panoramas et les changement d'atmosphère sont somptueux ! Le mélange des couleurs, l'harmonie dans les teintes, c'es juste fabuleux. Je recommande vivement la lecture de cette bande dessinée prometteuse. L'histoire es certes typique mais je pense qu'elle nous réserve quelque surprise. On sent que c'est un premier tome et que l'histoire est assez "compacte" pour démontrer le talent des créateur. Bref, vivement la suite !

    Saskaah

  • Le royaume des elfes 26 avril 2013

    Depuis quelque temps, je cherchais à m'ouvrir sur l'heroïc-fantasy celtique en évitant une série de plus de plus de deux tomes. Pas facile pour un amateur de chroniques sociales. Donc, chez mon libraire, je tombe sur la magnifique couvertures des Elfes tome 1. Intrigué, je commence à feuilleter l'album rapidement. Il y a de la lecture, chouette ! Les dessins de Duarte sont vraiment chiadés et les couleurs donnent une ambiance intrigantes. J'engage donc la discussion avec le vendeur qui m'explique qu'il s'agit d'une série de six one shot indépendant décrivant six races d'Elfes en l'occurrence ici les elfes bleus. Conclusion : je me lance et j'achète et tant pis si je déteste. C'est l'histoire de deux elfes bleus qui arrivent dans une ville fantôme... Ce fut un agréable moment de détente contenant de l'action, de la perfidie et une excellente narration servie par un super travail graphique. Acheté, lu et approuvé.

    Aldric

  • À découvrir 8 avril 2013

    Les couleurs et les dessins donnent une atmosphère liée à la situation. L'histoire est prenante avec des personnages à la fois mystérieux et attachants. Très bon livre à découvrir, merci au critique qui me l'a offert :)

    GaBuZoMeu

  • Bonne BD 18 mars 2013

    Bonne BD avec un scénario efficace et de très bons dessins. A lire et à regarder.

    oderf


prix 14.30-5% = 13.59

sur


 Elfes – Saison 1, T1 : Le Crystal des elfes bleus (0), bd chez Soleil de Istin, Duarte, Studio Impacto ©Soleil édition 2013

13 mars 2013

Soleil

Soleil Celtic

voir la fiche officielle

9782302027190

ado / adulte

Heroic-fantasy