parution 15 février 2017  éditeur Soleil  Public ado / adulte  Thème Heroic-fantasy

Elfes – Saison 3, T16

Rouge comme la lave

L’heure de l’ultime bataille entre l’armée de Lah’saa la nécromancienne et les peuples alliés d’Arran a sonné ! Qui en sortira vainqueur ? Un final qui tient toutes ses promesses.


 Elfes – Saison 3, T16 : Rouge comme la lave (0), bd chez Soleil de Istin, Duarte, Héban
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Yellow Star Yellow Star
  • Scénario Yellow Star Yellow Star Yellow Star Yellow Star
  • dessin Yellow Star Yellow Star Yellow Star Yellow Star
©Soleil édition 2017

L'histoire :

Depuis le passage de Lah’saa, la nécromancienne, et son armée de goules, Kastennroc n’est plus qu’une cité en ruine. La puanteur des cadavres en putréfaction y emplit l’air d’une odeur pestilentielle. Pourtant, au milieu des dépouilles et des vautours qui s’en délectent, quelqu'un a survécu ! De nombreuses heures après la guerre, l’elfe bleu Athé’non reprend en effet connaissance, surpris que le poison de gobelin qui coule dans ses veines ne l’ait pas encore achevé. Il est à bout de force, l’ombre de lui-même... mais Athé’non reprend tout de même la route avec un objectif en tête : venger la mort de Valamen, son amour, en tuant Lah’saa. Dans le même temps, une armée d’alliés dirigés par l’elfe blanc Tenashep, l’elfe bleu Aamnon, le nain Redwin et Gal un humain du peuple Yrlanais, poursuit Lah’saa et ses goules avec la même intention. En parallèle, les elfes noirs de la citadelle de Slurce reçoivent un courrier de la nécromancienne leur donnant un ultimatum : soit ils la rejoignent dans son combat, soit ils seront tous massacrés ! Ne pouvant lutter, les elfes noirs décident de se rendre sans combattre et se mettent au service de l’ennemi. Cependant, les elfes – spécialisés dans l’assassinat – comptent bien en profiter pour tuer discrètement la nécromancienne et ainsi mettre fin à son règne…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Depuis le tome 6, une intrigue autour de la résurrection d’une elfe noire aux pouvoirs incommensurables a débuté. Une intrigue qui n’a fait que prendre de l’ampleur au fil des albums, concernant les différentes peuplades elfes et dont la conclusion a lieu dans ce 16ème tome. Pour ce final, c’est Jean-Luc Istin himself (l'éditeur de la série) qui se charge du scénario. Autant briser le suspense tout de suite, l’auteur ne déçoit pas du tout, bien au contraire. Tout d’abord, Istin réussit le tour de force de nous remémorer les nombreux événements qui se sont déroulés au cours des albums précédents. Cela permet à ceux qui ne connaissent pas encore la série, ou qui n’ont pas eu l’occasion de lire tous les albums, de pouvoir néanmoins suivre et apprécier l’aventure. En outre, Istin réussit à mettre en scène de nombreux protagonistes sans perte de lisibilité. Ainsi, on suit l’armée alliée et Lah’saa, en passant par les elfes noirs, l’elfe bleu Athé’non, un trio orks, Ora la reine des elfes sylvains ou encore Lanawyn, dont l’âme cohabite avec la nécromancienne. L’intrigue est donc extrêmement riche, immersive et prenante, tout en enchaînant les révélations comme l’existence d’un autre peuple elfique, les elfes rouges. Bref, le scénario ne faiblit jamais, tout comme les dessins qui sont à la hauteur de l’intrigue. Kyko Duarte, le dessinateur déjà en charge des albums sur les Elfes bleus, s’occupe de la mise en images. Ses graphismes sont tout bonnement exceptionnels, tant au niveau des décors, des scènes de batailles que de la mise en scène des nombreux protagonistes issus des différentes séries. Le dessinateur s’approprie facilement les personnages, pour notre plus grand plaisir de lecture. Ce final est donc à la hauteur de cette série-concept, qu’on espère bien retrouver pour d’autres aventures…

voir la fiche officielle ISBN 9782302055858