parution 01 juin 2006  éditeur Soleil  Public ado / adulte  Thème Science - fiction

Kookaburra universe T6

Le Serment dakoïd

Influencée par les amazones, Oliha, une femme Dakoide, va conduire ses semblables à la rébellion. Avis mitigé pour cet album qui laisse encore de coté les personnages de la série Kookaburra, servie par un graphisme moderne et efficace.


 Kookaburra universe T6 : Le Serment dakoïd (0), bd chez Soleil de Mitric, Peru, Peru
  • Notre note Yellow Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Soleil édition 2006

L'histoire :

Sur la planète Dakoid, qui abrite la race du même nom et d’où sont issus les plus terribles guerriers de l’univers, Oliha confie à Shassh ses doutes et ses questions sur sa condition de femme. Comme toutes leurs semblables, elles sont cantonnées depuis leur naissance dans l’endroit le plus protégé de la planète. Devenues fertiles, elles vont bientôt devoir choisir chacune deux époux, comme le veut la tradition instaurée depuis des centaines d’années. Mais Oliha n’accepte pas aussi facilement que les autres cet état.de fait. Pourquoi sont-elles traitées ainsi ? Quel estr le sens de cette façon de vivre ? Un jour, lors d’une attaque des amazones, une des guerrières approche Oliha et lui «ouvre les yeux ». Par ce contact, elle permet en fait à son peuple de télépathe de contrôler la jeune femme. Leur but : organiser le soulèvement des femmes Dakoides pour pouvoir déstabiliser le pouvoir honni des mâles de cette espèce, et en profiter pour anéantir la planète. Les amazones poussent Oliha à se rebeller. Pendant la cérémonie de mariage, la Dakoide prend la parole, exhorte les siennes à la rébellion, et tente de tuer un des chefs de la planète… Elle est aussitôt mise aux arrêts, mais le mal est fait…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Comme le volume précédent, ce 6e album de la série nous laisse un arrière goût de déception, et pour les mêmes raisons. Il ne révèle rien de plus sur les personnages du space opera Kookaburra, pour seulement revenir sur l’histoire d’un peuple, les Dakoids. Le propos est donc cette fois d’en apprendre un peu plus sur les origines de cette race de guerriers si puissants, et… ça s’arrête là. Kookaburra Universe continue donc son petit bonhomme de chemin, en devenant de plus en plus global et chaque fois un peu moins à propos. Au dessin, les frères Péru se lâchent avec une mise en couleur informatique, en multipliant les effets de transparences, de laser, de néons et explosions en tout genre. Leur découpage est très moderne, et leurs plans, alternant plongées et contre-plongées, vues d’ensemble et détails, donnent en cela parfaitement vie à cet univers. Du beau travail visuel en somme. On aimerait juste que cette série parallèle revienne un peu à ses moutons, c'est-à-dire ses héros…

voir la fiche officielle ISBN 9782849464878