parution 25 mai 2004  éditeur Soleil  Public ado / adulte  Thème Heroic-fantasy

La loi du chaos T2

L'ombre du doute

Orchestré par des dieux du chaos manipulateurs, Hëlclayen l'usurpateur tente de préserver le pouvoir chez les elfes noirs. De la pure heroïc fantasy, subtile, sombre et déjantée...


La loi du chaos T2 : L'ombre du doute (0), bd chez Soleil de Falba, Tasiaux, Pinchon
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Soleil édition 2004

L'histoire :

Dans le monde du chaos où vivent les elfes noirs, Hëlclayënn le maraudeur a dirigé un coup d’état à l’encontre de Géhënn le théocrate, qui imposait jusqu’alors à son peuple une autocratie barbare et cruelle. Ce faisant, les deux mortels ont combattu à l’intérieur d’un bassin de sang, « l’orbe d’éternité », qui fait la jonction avec le domaine de l’entropie, où résident les dieux du chaos. Réapparu blessé dans son monde, Hëlclayen « l’usurpateur » se remet lentement d’un vilain coup de poignard. De son côté, Géhënn faisait son entrée comme « novice » chez les divinités du chaos. Agacée par le refus d’allégeance d’Hëlclayen, Hetelbeth la marquise du hasard fait d’office de cette dernière recrue son héros. Car les dieux du chaos, prince de la maladie et chevalier du doute en tête, sont bien décidés à poursuivre leur jeu et distribuer ici ou là les maux qui leurs sont propres. Ils doivent toutefois respecter une règle unique : nul dieu ne peut attenter directement à la vie d’un mortel. Ainsi va la loi du chaos.

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Avec la même imagination que sur le premier tome, Falba et Tasiaux poursuivent donc ce récit d’héroïc fantasy, prévu en trois tomes. A l’image des tragédies classiques, des dieux tout-puissants manipulent les mortels comme dans une partie de jeu. Rien d’étonnant quand on sait que le scénariste, Bruno Falba, est avant tout concepteur et rédacteur de jeux de rôle. L’univers engendré est imaginatif et débridé, digne des scénarii de Jodorowski ! Tenues vestimentaires baroques, décors gothiques, coiffures excentriques, monstres bizarres, il y a même une pincée d’humour dérisoire, employée avec juste mesure. Tantôt un médecin à tête de cigogne se coupe un doigt, tantôt une incantation prononcée (et lue) à l’envers renvoie à l’épisode précédent... Distribuant toujours avec soin des dialogues un peu emphatiques, Falba s’appuie sur un dessin de François Tasiaux, plus maîtrisé que sur le premier tome. Le changement de coloriste (Emmanuel Pinchon) complète cette fois à merveille un dessin précis, un découpage parfaitement rythmé, se concluant par une superbe bataille épique.

voir la fiche officielle ISBN 9782845655652