parution 27 septembre 2017  éditeur Soleil  Public ado / adulte  Thème Heroic-fantasy

Les Maîtres inquisiteurs – Saison 2, T7

Orlias

Envoyé dans le désert d’Opkasis, l’inquisiteur Orlias a la lourde tâche de former des apprentis qui ne peuvent contrôler leur pouvoir. Une seconde saison débute pour les maîtres inquisiteurs…


Les Maîtres inquisiteurs – Saison 2, T7 : Orlias (0), bd chez Soleil de Cordurié, Cuneo, Digikore studio
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Soleil édition 2017

L'histoire :

L’Ordre a remporté une précieuse victoire face à l’impératrice, mais de nombreux maîtres inquisiteurs ont donné leur vie pour permettre à l’inquisition de gagner. Dès lors, l’Ordre est affaibli et pourrait rapidement devenir la cible d’ennemis profitant de la situation. Le juge Adrael prend alors la décision d’envoyer le maître inquisiteur Orlias et son compagnon elfe Gal’Ween en mission dans le désert d’Opkasis et plus particulièrement dans la forteresse de Yagoss. Surnommée « La citadelle pourpre », la forteresse retient prisonniers des apprentis inquisiteurs ayant provoqué des drames car ils étaient incapables de contrôler leurs pouvoirs. La mission d’Orlias est donc simple : il doit former ces « élèves » au plus vite afin qu’ils soient capables d’utiliser leur don et puissent devenir des maîtres inquisiteurs ! À l’annonce de cette nouvelle, les captifs sont partagés. Certains en veulent à l’Ordre de les avoir emprisonnés et ne souhaitent nullement travailler pour eux ; d’autres ont tout simplement peur de perdre une nouvelle fois le contrôle et de provoquer une catastrophe. Mais rapidement, Orlias se montre le meilleur des professeurs. Et les jeunes, convaincus par son optimisme et son éducation, progressent très vite tout en prenant de l’assurance. Les jours suivent et tout se passe comme sur des roulettes. Du moins en apparence…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Youpi ! Après une excellente première saison, les maîtres inquisiteurs sont de retour pour une seconde. Pour rester fidèle au principe de cette série-concept, ce septième tome peut se lire sans forcément connaître les autres, car le scénariste Sylvain Cordurié resitue adroitement la situation et les enjeux. Ici donc, l’Ordre des inquisiteurs a perdu beaucoup de membres lors de la bataille face à l’impératrice et il doit rapidement re-remplir ses rangs. L’idée est alors de miser sur des parias, des élèves retenus captifs car trop incontrôlables et dangereux. C’est là qu’entre en scène Orlias, le nouveau maître inquisiteur que la série nous dévoile, après ceux des cinq premiers albums. Cet inquisiteur maniant le feu a en effet la lourde tâche de rendre les prisonniers fiables afin qu’ils refassent partie de l’Ordre. Bien entendu, cette mission va se révéler plus périlleuse et compliquée que prévu et ce, pour notre plus grand plaisir en tant que lecteurs. Sans en dévoiler davantage, avouons qu’une nouvelle intrigue efficace se met parfaitement en place. On retrouve tout le talent et l’expérience du scénariste au démarrage de cette nouvelle saison. Pour illustrer ce septième opus, on retrouve Andrea Cuneo qui a précédemment illustré le tome 2 de OSS 117. Le dessinateur offre une mise en images différente de son œuvre précédente, plus proche de l’univers graphique mis en place par Pierre-Denis Goux lors du tout premier tome. Le résultat est très bon, avec des décors plaisants et une pléiade de nouveaux personnages charismatiques. Pour conclure, sans être exceptionnel (en comparaison avec certains tomes précédents), ce nouvel album contient tout ce qu’il faut pour relancer la série vers un nouveau cycle. Et c’est bien l’essentiel !

voir la fiche officielle ISBN 9782302063792