parution 11 avril 2018  éditeur Soleil  Public ado / adulte  Thème Heroic-fantasy

Orcs et Gobelins T3

Gri'im

Libre après 30 ans de captivité, un orc en piteux état croise la route d’une caravane d’humains se rendant également vers le nord. Une belle aventure qui tarde un peu à démarrer…


 Orcs et Gobelins T3 : Gri'im (0), bd chez Soleil de Jarry, Crety, Nanjan
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Soleil édition 2018

L'histoire :

Après trente années d’emprisonnement et de tortures quotidiennes, l’orc Gri’im arrive enfin à s’échapper des geôles de la cité de Talhance. Malheureusement, cette liberté ne sera peut-être que de courte durée, car Gri’im est aussitôt traqué par des soldats lourdement armés. Qui plus est, il est couvert de blessures qui le font constamment souffrir. Enfin, pour ne rien arranger, l’orc n’a pas choisi de fuir dans la meilleure des directions, puisqu'il se dirige vers le grand froid du Nord. Il aurait eu la vie plus facile en allant vers le Sud, mais Gri’im a une vengeance et une promesse à tenir au Nord. Après avoir pris le temps de se reposer dans une bâtisse abandonnée, l’ancien prisonnier tend un piège à ses poursuivants en les attirant dans un espace confiné où sa force brute lui donne l’avantage. Une fois cela accompli, Gri’im sent néanmoins qu’il a mis ses dernières forces dans cette bataille et que les ténèbres sont en train d’avoir raison de lui. C’est à ce moment qu’il se retrouve nez à nez avec une jeune humaine qui s’est un peu trop éloigné de sa caravane se dirigeant vers Aspen dans le Nord. Instinctivement, l’orc la prend en otage puis, face à son père, il exige qu’on le soigne et qu’on le laisse ensuite reprendre sa route contre la vie sauve de la jeune Syll…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

La troisième aventure de cette série-concept dérivée de la toute aussi conceptuelle série Elfes met en scène un orc, à l’instar du premier tome. Ici, Gri’im retrouve sa liberté après des décennies de souffrance. Se sachant en fin de vie, il décide de filer bille en tête vers le lieu de sa vengeance. Le scénariste Nicolas Jarry dévoile ainsi petit à petit le passé de son héros, et fait également le lien avec les derniers événements de la saga elfique et la guerre fomentée par la nécromancienne Lah’saa. En effet, suite aux actions génocidaires de Lah’saa, le Nord est totalement désert (du moins en apparence). Heureusement, l’orc va croiser la route d’une caravane d’humains, qui lui seront finalement bien utiles pour l’accomplissement de sa quête. Sans en dévoiler de trop, on peut dire que l’histoire de ce nouvel album est très plaisante, même si elle tarde à réellement démarrer. L’autre point fort, c’est qu’on peut tout à fait lire et apprécier l’intrigue sans avoir forcément lu les précédents opus, ni connaître les événements précédemment expliqués. En effet, la connaissance des premiers albums offre seulement un plus. Au dessin, on retrouve Stéphane Créty qui travaille déjà avec Jarry sur l’ordre du Talion dans Nains, l’autre série se déroulant sur les terres d’Arran. Le dessinateur fait de l’excellent boulot, même s’il n’atteint pas le niveau de Diogo Saito qui avait signé le premier tome de Orcs et gobelins. Ce nouvel album est donc plutôt agréable, mais en deçà des deux précédents…

voir la fiche officielle ISBN 9782302068735