parution 22 octobre 2019  éditeur Les Humanoïdes Associés  Public ado / adulte  Thème Fantastique - Etrange, Super-héros

Ignited T1

Activités

Phoenix, Arizona. Une fusillade a éclaté au lycée. Six adolescents survivants ont vu une lumière et ont acquis des pouvoirs extraordinaires. Cette série revisite le mythe des supers en questionnant les tueries en milieu scolaire.


 Ignited T1 : Activités (0), comics chez Les Humanoïdes Associés de Waid, Osajyefo, Briones, Crossley
  • Notre note Blue Star Blue Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Blue Star Blue Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Blue Star Blue Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Les Humanoïdes Associés édition 2019

L'histoire :

Lundi, la rentrée scolaire. Ce jour, normalement, ne défraie pas la chronique, à Phoenix, Arizona. Mais ce jour est spécial : c'est une rentrée scolaire décalée. En effet, il y a a deux mois, un tueur solitaire a commis une fusillade de masse, tuant quatorze enfants et en blessant 38 autres. Les médias sont là, décrivant l'espoir qui se manifeste parmi les survivants, même si plusieurs élèves manquent à l'appel depuis « l'incident ». Une nouvelle fois, se pose le droit de s'armer pour les professeurs. Le Conseil d’Établissement va voter ce soir une ligne budgétaire destinée à ce qu'ils puissent avoir un équipement allant dans ce sens. La tension est palpable dans le bahut. Et à midi, quand les élèves reprennent leur mobile, c'est la stupeur. @VIRAL et @WAVE piratent tout le réseau du bahut et appellent les élèves à se mobiliser contre la possibilité d'armer des profs. Le hack produit ses effets et le Conseil d’Établissement jure de « laisser pour l'instant de côté l'idée d'armer les professeurs ». Une première victoire pour @VIRAL et @WAVE. Mais qui se cache derrière ces masques et pseudos ? Aucun élève ne revendique l'action. Sont-ils des décrocheurs scolaires ? Pourraient-ils être... des profs ?

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Quarante-cinq ans après Métal Hurlant, Les Humanoïdes Associés consacrent de nouveau une ligne éditoriale aux comics. H-1 : Ignition est lancé avec Ignited, bientôt accompagné de deux autres séries, Strangelands et Omni. Le monde change. Son ADN bouge. Partout dans le monde, les glissements tectoniques répliquent aux changements de l'environnement. Et les gens changent aussi. H 1 : Ignitionest un univers partagé basé sur des concepts de Kwanza Osajyefo, Carla Speed MacNeil et Yanick Paquete. La première facette de cet univers nous est livrée ici, où l'on fait connaissance avec six protagonistes ados, rescapés d'une fusillade et qui ont tous été transformés par une forme de lumière incandescente. Le récit fleure bon les recettes roots ; la patte de Mark Waid au scénario en fait le liant. Du mystère, de l'action et un souci de fouiller la psychologie de ces jeunes ados jusqu'à peu anonymes et devenus des êtres aux capacités extraordinaires, tout semble ainsi, de prime abord, fort joli. Le graphisme de Phil Briones contribue à la réussite de ce récit. Ses planches sont lisibles et son découpage assure le spectacle. Avec des couleurs flashy, le récit a ce qu'il faut de frais et léger, mais il ne faut pas perdre de vue qu'il s'inscrit dans un contexte mélodramatique. Et là, chapeau bas aux auteurs : ils ont écrit cette histoire parce qu'aux Etats-Unis, ce n'est pas une fiction. Il ne se passe pas 64 jours là-bas sans que des coups de ne feu soient tirés dans une école. De 2001 à 2015, les auteurs ont ainsi rencontré divers étudiants qui ont survécu à des fusillades. Alors, symboliquement, faire d'eux des surhommes est une belle idée. Et faire un comics qui donne à y réfléchir aussi.

voir la fiche officielle ISBN 9782731668650