parution 01 novembre 2008  éditeur Delcourt  Public ado / adulte  Thème Sentimental, Shôjo

Lollipop T1

Ses parents souhaitant poursuivre des études de médecine, Madoka est confiée à une famille qui ne s’occupe pas vraiment d’elle. Un démarrage très moyen.


 Lollipop T1, manga chez Delcourt de Iketani
  • Notre note Red Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Red Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Red Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Delcourt édition 2008

L'histoire :

La famille de Madoka, une jeune fille de seize ans, n’est pas très aisée et l’addiction de ses parents pour les jeux d’argent tel le pachinko n’y est pas étrangère. Aussi, lorsqu’ils annoncent à leur fille qu’ils ont gagné 100 millions de yens, Madoka y voit enfin une lueur d’espoir et se demande comment utiliser cet argent à profit. La jeune fille déclare vouloir faire un tour d’hélicoptère mais ses parents refusent catégoriquement car ils ont eu, selon eux, une meilleure idée : ils vont arrêter de travailler et faire des études de médecine. Madoka est consternée, d’autant plus qu’ils sont fiers de ne jamais avoir étudié de leur vie, et cela la met de très mauvaise humeur. Ses parents lui annoncent ensuite qu’ils vont déménager chez ses grands-parents pour aller tranquillement à l’université, mais la jeune fille refuse de quitter son environnement pour un de leur caprice. Néanmoins, comme il n’est pas envisageable de la laisser seule, ils la confient à la famille Asagi qu’ils connaissent plus ou moins. Une fois chez eux, Madoka va vite se rendre compte qu’elle n’est pas vraiment la bienvenue…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Ce premier titre de Ricaco Iketani à nous parvenir en France commençait de façon plaisante : Madoka, une jeune fille au caractère bien trempé, est laissée par ses irresponsables de parents au soin d’une famille qui se montre assez désagréable avec elle. Hélas, on tombe bien vite dans les clichés du genre : le beau gosse qui plaît à toutes les filles et tourne autour de Madoka cache un secret inavouable et un triangle amoureux est rapidement (trop ?) mis en place. L’humour est très présent mais ne fait pas souvent mouche, le récit étant surtout rythmé par les sentiments, bien décrits, de l’héroïne. Graphiquement, là non plus il n’y a rien d’original et la qualité est moyenne : tramage omniprésent qui ne suffit pas à masquer le manque de décors, personnages expressifs mais pas toujours soignés pour les silhouettes, découpage dynamique mais classique… Ce premier volume ne se démarque pas du reste des autres shôjos et on attend la suite pour confirmer, ou non, son manque d’originalité.

voir la fiche officielle ISBN 9782756015187