parution 14 octobre 2009  éditeur Delcourt  collection Akata Sakura
 Public ado / adulte  Thème Sentimental, Chronique sociale, Humour Shôjo

Nana T21

Alors qu'il roulait à tout vitesse pour échapper aux paparazzis, Ren plante sa voiture dans un mur. Tout simplement bouleversant !


 Nana T21, manga chez Delcourt de Yazawa
  • Notre note Red Star Red Star Red Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Red Star Red Star Red Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Red Star Red Star Red Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©NANA ©1999 by Yazawa Manga Seisakusho / SHUEISHA Inc. édition 2009

L'histoire de la série :

Cette série raconte l’histoire de deux jeunes femmes qui n’avaient a priori pas grand-chose en commun… Si ce n’est qu’elles s’appellent toutes deux Nana et que leurs routes se sont croisées une première fois lorsqu’elles se rendaient à Tôkyô. L’une, Nana Komatsu, est la naïveté incarnée : elle enchaîne les « coups de foudre » au même rythme que les désillusions, qu’elle met sur le dos d’un « roi des démons » imaginaire. Petite princesse au cœur fragile, elle part pour Tôkyô uniquement pour retrouver son petit ami du moment. L’autre, Nana Ôsaki, au look punk et au comportement rebelle a, quant à elle, du caractère à revendre. Chanteuse du groupe « Black Stones » (contracté en Blast), elle part à Tôkyô pour faire carrière. Après une seconde rencontre fortuite, les deux nanas vont devenir colocataires. Nana Ôsaki ne tarde pas à trouver un sobriquet à sa colocataire, « Hachi », histoire de simplifier la tâche à tout le monde (hachi signifie 8 alors que nana signifie 7, c'est aussi une référence à Hachiko, nom donné aux chiens au Japon…). Leur appartement devient rapidement un lieu de rencontre pour Yasu, Nobu et plus tard Shin, les trois autres membres de Blast. Hachi devient très vite une de leurs plus grandes fans, sans pour autant délaisser Trapnest, groupe n°1 dans son cœur (le charme du bassiste y étant pour beaucoup). Son amie lui réserve à ce sujet une drôle de surprise...

L'histoire :

Au volant de sa voiture, Ren fonce à toute vitesse pour aller retrouver Reira qui s’est enfuie, tout en tentant de semer Sugawara et Miyaké, les deux paparazzis qui le suivent. Malheureusement, un instant distrait, la seule chose à laquelle il parvient est de s’écraser contre le mur d’une maison. Plutôt que de s’arrêter et d’appeler la police et les secours, Miyaké décide de poursuivre leur route comme si de rien n’était car appeler les autorités reviendrait à les désigner comme responsables. Il ordonne également à Sugawara d’appeler leur rédaction pour dire qu’ils ont perdu la trace de Ren à cause de la neige. Un peu plus tard, Kurata passe en voiture sur le lieu de l’accident et s’arrête. Approchant, il se rend compte qu’il s’agit de la voiture de Ren... Chez eux, Hachi et Takumi sont en train de se disputer à propos de l’avenir de Trapnest quand le jeune homme reçoit un appel de la police. Quelques instants plus tard, Takumi appelle Yasu pour lui annoncer la terrible nouvelle : Ren est mort dans un accident de voiture...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Si l’on pouvait reprocher au volume précédent de ne pas être aussi prenant que les autres, celui-ci remédie à ce problème avec, dès les premières pages, une nouvelle bouleversante : Ren est mort, la veille de l’anniversaire de Nana ! Non seulement c’est une terrible épreuve pour tous les personnages, mais cela ne va faire qu’empirer leur situation. Ceux-ci vont en effet devoir gérer leur peine tout en supportant les photographes assoiffés de scoops. Là, les sentiments de chacun se dévoilent clairement et c’est surtout les rivalités Reira/Nana et Reira/Hachi qui font le plus mal. Quant à Nana, la jeune femme est complètement anéantie, son monde s’écroule et pourtant elle ne prononcera presque aucun mot. Ai Yazawa maîtrise clairement l’art dramatique et la lecture est terriblement émouvante. Ce volume est clairement l’un des plus bouleversants de la série et, comme d’habitude, on meure d’envie de lire la suite.

voir la fiche officielle ISBN 9782756019819