parution 27 mars 2013  éditeur Glénat  collection Glénat Seinen
 Public ado / adulte  Thème Science - fiction, Fantastique - Etrange, Guerre Seinen

Knights of Sidonia T2

Suite de la lutte pour la survie de l'humanité face aux terribles Gaunas. Moult rebondissements agrémentés de nouveaux mystères et de quelques explications. C’est prenant, c'est beau, c'est grand : du pur Nihei, tout simplement !


 Knights of Sidonia T2, manga chez Glénat de Nihei
  • Notre note Red Star Red Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Red Star Red Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Red Star Red Star Red Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Glénat édition 2013

L'histoire :

L'affrontement contre les Gaunas continu et les quatre meilleures sentinelles sont en piste. Chaque décision prise par le commandement peut avoir de terribles conséquences et la précarité de la survie des habitants de Sidonia est réelle. Nagate, lui, accède à la célébrité. Après avoir été l'un des rares à avoir survécu après une opposition face à un gauna, il devient le premier à sortir vainqueur d'un combat contre l'un d'entre eux. Nagate consulte les archives afin de se renseigner sur la nature des Gaunas et l'historique de l'affrontement qui les oppose aux hommes qui amena la race humaine sur le chemin de l'exode ainsi que la destruction du système solaire. Chaque moment de repos est bon à prendre pour nos combattants et Nagate, pris à l'intérieur d'un triangle amoureux, fais son choix. Mais tout va très vite : une nouvelle bataille débute, et la vie des gardiens est à nouveau mise en jeu...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

L'œuvre de Nihei est résolument cyberpunk (mélange de dystopie et de science-fiction). Il fait partie de ceux qui ne s'étendent pas trop dans les explications (à l'opposé d'un Shirow) ce qui permet de relire plusieurs fois ses séries avec un regard à chaque fois renouvelé. Cela est aussi rendu possible par la beauté de l'exécution, car cet architecte de formation possède un crayonné assez rare dans ce média qu'est le manga où la simplification est de mise et la beauté sacrifiée sur l'hôtel des deadlines. Mais Nihei, lui, certainement influencé par les Occidentaux (c'est un fan de Giger, Bilal ou encore Moebius), ne reproduit pas ce schéma (« Aimant à prendre son temps, réfractaire aux rythmes éditoriaux japonais, Nihei produit peu, mais bien » dit la fiche de l'auteur sur le site de Glénat). La beauté de son exécution, mise en valeur par sa propension à laisser ses cases vides de textes, est le premier atout de son travail. Vient ensuite un véritable talent pour créer un monde totalement original dans la mouvance cyberpunk, à l'image d'un Blade runner. Cette fois-ci, Knight of Sidonia nous permet de découvrir un monde en sursis face à une menace inconnue, avec très peu de moyens pour s'y opposer (on ne peut s'empêcher de penser à Battlestar Galactica). Ce second tome comble certains manques du premier (notamment sur l'historique de cet univers) bien que certains mystères demeurent (pourquoi Nagate a-t-il été adopté par la commandante ?), et que de nouveaux apparaissent (qui sont ces opposants au régime?). Les scènes de combat se succèdent et la tension monte à chaque nouvel affrontement. Notre héros se trouve bousculé de bout en bout et, arrivé à la fin de ce volume, l'envie de lire la suite reste présente. Les œuvres de Nihei sont d'un abord difficile, ce ne sont donc pas des lectures populaires, mais pour ceux qu'elles touchent, c'est toujours d'un grand intérêt.

voir la fiche officielle ISBN 9782723488778