parution 14 septembre 2016  éditeur Glénat  collection Glénat Seinen
 Public ado / adulte  Thème Gastronomie, Seinen

Les Gouttes de dieu - Mariage T1

Après avoir voyagé un an pour se perfectionner, Shizuku vient de sauver un restaurant de la faillite lorsqu’il est convoqué : la quête des Gouttes de Dieu reprend. Une suite réussie orientée sur les mariages des vins et de la nourriture.


Les Gouttes de dieu - Mariage T1, manga chez Glénat de Agi, Okimoto
  • Notre note Red Star Red Star Red Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Red Star Red Star Red Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Red Star Red Star Red Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Glénat édition 2016

L'histoire :

Dans une rue de Tokyo, un homme titube dans la rue : il meurt de faim. Arrivant devant un restaurant nommé le « Romanée-ya », l’homme pense pouvoir y trouver du bon vin et décide d’y rentrer. Il a perdu sa valise avec son portefeuille et demande donc s’il peut avoir un repas en échange d’un service, comme faire la plonge ou le service. Mais il s’agit d’une chaîne et le manager lui indique qu’il ne peut pas employer quelqu’un comme cela. L’homme se rend donc dans le petit restaurant familial d’en face qui est étonnamment vide pour l’heure du dîner. Pourtant, la cuisine y est artisanale et excellente. Etonnée par son sens du goût, la serveuse qui est aussi la fille du patron discute avec lui et ce dernier se présente : il s’appelle Shizuku Kanzaki. Comme il plaît bien au patron, celui-ci lui propose de rester bosser en échange du gîte et du couvert. Il lui explique la situation du restaurant : avant, cela marchait très bien et ils mettaient en avant leurs vins, quitte à rogner sur leur marge pour proposer aux clients de consommer au verre. Mais la fréquentation a dramatiquement chuté depuis que la brasserie franchisée d’en face a ouvert. Celle-ci propose les mêmes plats et également du vin, le tout systématiquement moins cher. Shizuku ne trouve pas cela logique et pense qu’il doit y avoir autre chose : si le vin et la cuisine sont bons, cela devrait marcher. En goûtant les vins, il se rend compte qu’ils ne sont pas servis dans des conditions optimales et fait une démonstration pour montrer la différence de goût que cela peut provoquer. Puis, il propose carrément de contre-attaquer pour récupérer la clientèle en changeant la carte. Et pour cela, le plus important est de bien gérer le mariage des mets avec le vin...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Se situant un an environ après la fin de la série Les gouttes de Dieu, ce nouveau titre n’est pas un spin-off mais bien une suite. Seulement, au lieu de reprendre bêtement la même formule, Mariage - comme son nom l’indique - se concentre plus particulièrement sur la thématique des mariages des mets et des vin. Ainsi, la majeure partie de ce premier volume est consacrée à Shizuku qui reprend en main la carte et le choix des vins d’un petit restaurant qui propose des produits de qualité face à la franchise d’une chaîne de brasseries qui lui a volé ses clients. Evidemment, ce genre d’épisode ressemble à ce qu’on pouvait déjà lire auparavant, mais cette fois on sent vraiment que tout l’axe du récit tourne uniquement autour du mariage plat / vin et non autour des seuls breuvages. C’est intelligemment fait, et on prend le temps de suivre étape par étape les évolutions du restaurant et les contre-attaques de la concurrence. Les descriptions sont comme toujours très travaillées, et les graphismes vont de pair. A la toute fin du volume, on reprend sur l’histoire de la recherche des Gouttes de Dieu : après un an d’errance pour se perfectionner, Shizuku et Isseï sont convoqués par les chevaliers de l’ordre des Gouttes de Dieu qu’avait créé leur père, dont font partie maître Robert, M. Watkins, la mère d’Issei et quatre autres. Une majorité de ces derniers estime que maître Robert s’est montré trop clément dans son arbitrage lors du duel des apôtres et ils ne veulent pas qu’Issei ou Shizuku prenne la tête de leur ordre. Or, chacun des sept chevaliers possède une page de l’énigme ultime, celle qui permettra de découvrir le nom du fameux vin surnommé « Les gouttes de Dieu » par le défunt père de Shizuku. C’est un peu dommage de ne pas rester sur la conclusion que la série originelle nous avait proposée (sans poser de nom sur le breuvage ultime), mais en même temps on est content de retrouver les aventures de Shizuku et les autres pour un second service. Une nouvelle quête semble donc se profiler, à un niveau encore jamais atteint et, on le suppose, toujours en tournant autour de la thématique du mariage des vins et de la nourriture. On a hâte de voir ça !

voir la fiche officielle ISBN 9782344017401