parution 04 juillet 2014  éditeur Kana  collection Shonen Kana
 Public ado / adulte  Thème Chronique sociale, Shônen

Bakuman T19

Le duel Ashirogi / Niizuma est serré : les 1ers dominent le magazine mais le 2nd vend plus d’albums. La prochaine adaptation animée d’un des deux mangas définira le prochain auteur phare du Jump. Un avant-dernier volet toujours aussi passionnant !


 Bakuman T19, manga chez Kana de Ohba, Obata
  • Notre note Red Star Red Star Red Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Red Star Red Star Red Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Red Star Red Star Red Star Red Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

L'histoire :

Alors qu’ils sont en tête des sondages de popularité avec leur série en cours de publication dans le Jump, Takagi et Mashiro apprennent que les volumes reliés de la série de Niizuma vont bénéficier d’un retirage à 900 000 exemplaires, ce qui creuse sérieusement l’écart avec leur propre titre. Une discussion avec M. Hattori sur le sujet les rassure un peu : finalement les deux auteurs décident de continuer à faire progresser leur série en douceur comme les précédentes, l’important étant de dépasser celle du Niizuma au bout d’un moment, même si ce n’est qu’à la fin... Quelques temps plus tard, comme le créneau du dessin animé de la précédente série de Niizuma va bientôt être libéré, l’adaptation touchant à sa fin, la question se pose de savoir quelle série sera la prochaine à être adaptée en remplacement. Niizuma est courtisé par de nombreux studios d’animation, mais le mangaka refuse pour le moment les propositions car il est trop tôt, ce qui fait que le dessin animé rattraperait trop rapidement le manga en cours de développement. Mais à leur grande surprise, Takagi et Mashiro sont eux-aussi contactés pour une adaptation ! Si les deux mangakas sont d’abord fous de joie, M. Hattori soulève un point problématique : vu l’état d’avancement de la série, s’ils acceptent maintenant, le manga risque d’atteindre la fin de l’histoire au moment où le dessin animé arrivera enfin sur les ondes, ce qui serait le pire timing possible ! Qui plus est, en apprenant que ses rivaux vont peut-être accepter une adaptation, Niizuma revient sur son avis : s’il le faut, il scénarisera et storyboardera lui-même un arc inédit de son histoire pour l’adaptation animée ! Les deux possibilités tiennent la route, et la décision finale revient au directeur de publication du Jump, son choix devant à terme définir quel manga sera le prochain fer de lance du magazine pour les années qui viennent...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Gros changement pour la série dans ce 19ème volet ! Non seulement il y est question d’adaptation en animé des nouveaux mangas des deux héros ou de leur rival Niizuma, mais en plus la relation entre Mashiro et Azuki est rendue publique ! Evidemment, la jeune femme ayant désormais une bonne base de fans, cela pourrait anéantir sa carrière... Entre les questions de stratégies concernant une possible adaptation en dessin animé (timing par rapport au manga, création d’histoires inédites pour la version télé, etc.), et les ventes de volumes reliés, on découvre donc un nouvel aspect des métiers de mangakas et de doubleurs, aspect auquel les héros n’avaient jamais prêté attention : l’impact que des rumeurs peuvent avoir sur les fans. Et entre les possessifs, les jaloux et les frustrés, il y a de quoi faire ! Sur tous ces aspects, le manga se montre aussi passionnant qu’à son habitude, tandis que la partition graphique est toujours jouée de manière impeccable par un Takeshi Obata en grande forme. On apprécie tout cela à sa juste valeur, et ce n’est rien de dire qu’on attend le prochain et dernier opus avec impatience !

voir la fiche officielle ISBN 9782505060451