parution 19 octobre 2018  éditeur Kana  collection Dark Kana
 Public ado / adulte  Thème Horreur, Seinen

Smokin’parade T4

Makuro a kidnappé Midari et lui fait subir des tortures particulièrement douloureuses. Ennuyeux et navrant.


 Smokin’parade T4, manga chez Kana de Kataoka, Kondou
  • Notre note Grey Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Grey Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Red Star Red Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Kana édition 2018

L'histoire :

Makuro a la même maladie génétique que son père. Toutefois, son paternel a la chance de se faire opérer et de se faire transplanter un foie. Suite à cela, l’homme se met à boire, il sombre alors dans l’alcoolisme et se met à battre son fils. C’est dans ces conditions que Makuro rencontre Midari. La jeune femme est touchée par le sort du garçon et aimerait bien faire quelque chose pour lui. Malheureusement, Makuro a déjà sombré dans la folie et est devenu un spider. Il kidnappe Midari, l’habille avec une robe, avant de la ligoter et la torturer. Makuro sait que Midari est trop gentille pour tuer son père ou montrer à quel point elle souffre. Grâce à cela, Makuro peut bien profiter de son jouet...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Les sévices que doit subir Midari ont l’air douloureux car les dessins savent bien mettre en avant l’horreur de la situation. Néanmoins, le récit conserve les travers habituels avec des personnages misérables à souhait et complètement cinglés. On plonge dans la surenchère de folie et l’overdose est franchement indigeste. Il y a bien des avancées avec un personnage qui retrouve le seul membre vivant de sa famille, mais il va falloir attendre le prochain tome pour qu’on assiste à une mise au point. Tout le reste n’est que remplissage sans intérêt, non-dits trop énigmatiques ou encore combats exagérés. On n’a donc pas très envie d’assister au reste de la parade !

voir la fiche officielle ISBN 9782505071648