parution 05 décembre 2012  éditeur Pika  collection Pika Graphic
 Public ado / adulte  Thème Thriller, Horreur Seinen

Dragon Head – Edition simple, T10

Arrivé à Tokyo, Teru découvre un message d'Ako lui indiquant se trouver à leur lycée. Pour s'y rendre, il doit de nouveau affronter le danger d'une ville en ruines et d'individus agressifs. Conclusion intense d'une référence absolue de l'horreur.


 Dragon Head – Edition simple, T10, manga chez Pika de Mochizuki
  • Notre note Red Star Red Star Red Star Red Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Red Star Red Star Red Star Red Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Red Star Red Star Red Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

L'histoire :

Retourner à Tokyo fut long et difficile. Teru avait le fol espoir qu'en revenant à l'appartement familial, tout serait intact, que la folie et les catastrophes qui lui sont arrivées ne seraient qu'un souvenir. Il ne trouve que débris et gravats et, au milieu d'un mur, un message. Celui-ci est signé par Ako qui lui souhaite la bienvenue. Au pied du mur, une petite boîte. A l'intérieur, la jeune fille a écrit sur un petit cahier comment elle est arrivée jusqu'ici et aussi, l'endroit où elle l'attend à présent : leur lycée. Dans son immeuble, Teru entend le son d'une radio. Une voix prétendant être le porte-parole d'une armée étrangère annonce aux survivants sa venue afin de les aider... Le jeune garçon, malgré l'épuisement physique et mental, part vers son établissement scolaire, ou ce qu'il doit en rester. La route n'existant quasiment plus, les structures routières sont difficilement praticables, même à pied. Teru arrive bientôt à son lycée lorsqu'il aperçoit au loin des têtes décapitées pendues à des luminaires. Celles-ci ont l'air d'être celles de militaires venus les sauver...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Dragon Head fut pour la première fois publié en France entre décembre 1998 et février 2001. Les éditions Pika ont eu l'intelligence de rééditer dans un format plus grand cette série longtemps restée indisponible qui fait office de véritable référence de l'horreur. Minetaro Mochizuki, son créateur, raconte durant une dizaine d'opus les mésaventures de Teru et d'Ako, deux lycéens qui survivent à un accident de train et qui, ensemble, essaient de retourner chez eux à Tokyo. Le souci est que la catastrophe n'est pas due à une erreur technique ou matérielle mais à des phénomènes incontrôlables tels que les tremblements de terre. Entre des rencontres marquantes avec des personnages aussi mystérieux que dérangés ou des scènes plus apocalyptiques à mesure de la progression des héros, Minetaro Mochizuki emmène son lecteur dans une dimension trouble, celle de l'effroi. A chaque rebondissement, le mangaka introduit des peurs différentes comme la claustrophobie, la paranoïa, la peur du noir, du vide, de la solitude, etc. La terreur saisit le lecteur en permanence : perdu au milieu d'un véritable enfer, il ne sait pas à quoi à se raccrocher et surtout à quoi sont dus tous ces drames. Le suspense aura duré jusqu'au bout et l'explication de tout ce qu’il s'est passé est enfin révélée dans cet ultime volet. Émouvant, surprenant et effrayant, ce dixième opus ne déçoit aucunement et réunit les dernières intrigues en cours. L'une des grandes forces de la série est aussi d'avoir su maintenir une intensité tout du long. Celle-ci s'appuie d'ailleurs sur des dessins au style atypique et immédiatement reconnaissable. Bien avant Walking Dead en comics ou même La route, Minetaro Michizuki a su faire flipper une ribambelle de lecteurs. Dragon Head est une des références modernes de l'horreur. Envie de frissonner et de cauchemarder ?

voir la fiche officielle ISBN 9782811610142