parution 01 août 2010  éditeur Le Lombard  Public enfant / ado / adulte  Thème Humour, Chronique sociale

Ernest et Rebecca T3

Pépé bestiole

Rebecca découvre la vie à la campagne chez ses grands-parents, où elle perd de vue son ami Ernest le microbe. Pour leur troisième album, Ernest et Rebecca passent avec succès au récit complet...


 Ernest et Rebecca T3 : Pépé bestiole (0), bd chez Le Lombard de Bianco, Dalena
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

L'histoire :

Rebecca passe ses vacances en compagnie de sa sœur aînée Coralie, chez ses grands-parents qui habitent à la campagne. Rebecca n'aime pas la campagne : il n'y a rien à faire et elle s'ennuie depuis une semaine déjà. Elle préférerait être avec ses parents, mais ils sont séparés maintenant et sa maman a déjà un nouveau fiancé ! Rebecca se sent seule. Heureusement, elle peut compter sur son copain Ernest, qui n'est autre qu'un microbe. Toutefois, ce matin, impossible de le trouver. Son pépé lui propose alors de partir à sa recherche après le petit déjeuner, en faisant le tour du village ; une occasion aussi de fêter le premier jour du printemps. C'est à vélo que Pépé Bestiole et Rebecca se rendent au village, pendant que Coralie reste à la ferme avec Mémé Gribouille, en espérant avoir enfin du réseau pour téléphoner à Freddy, son petit ami. Après avoir acheté du poisson pour le midi, Rebecca et Pépé se rendent au café. Ils demandent si personne n'a vu Ernest dans les parages… Rebecca fait chou blanc et se sent seule. Après son papa et sa maman, c'est maintenant son ami microbe qui disparaît. Un chien s'approche alors d'elle, attiré par l'odeur du poisson. Elle promet alors au chien de lui donner du poisson si ce dernier retrouve la trace d’Ernest. Elle lui fait sentir un mouchoir dans lequel elle s'est mouchée, puis elle suit le chien à travers le village...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Après deux albums de gags efficaces à l'apparence enfantine mais au propos plus profond, Ernest et Rebecca reviennent aujourd’hui dans un récit complet. Ce biais permet de donner plus d'importances à la galerie de personnages, mais aussi au décor que représente la campagne. Rebecca, toujours préoccupée par la séparation de ses parents, se retrouve à la campagne qu’elle n’aime pas : c'est trop calme, il n'y a pas de voitures… Très vite, aidée par son grand-père, elle va découvrir les plaisirs simples de la vie : baignades, pêche à la grenouilles, cueillettes… et se fait de nouveaux amis. Le récit est très prenant et oscille entre les moments légers et des problématiques plus profondes, lorsque Rebecca se sent abandonnée ou questionne son pépé à propos du divorce de ses parents. Les couleurs acidulés attireront en premier lieu les plus jeunes, mais le sujet concocté par Guillaume Bianco (Billy Brouillard, Eco…) réussira à toucher un large éventail de lecteurs qui se reconnaîtront en Rebecca ou Coralie. Ernest, le deuxième héros principal de la série, est lui plus absent dans ce troisième album. Cela s'explique par le fait que Rebecca n'est plus malade : Ernest apprécie moyennement la campagne, beaucoup moins polluée que la ville… Entre mangas, Disney et cartoons, les dessins d’Antonello Dalena (Lys, Sybil) sont une nouvelle fois un atout majeur, en particulier dans les décors, qui ont un rôle bien plus important que lors des premiers tomes Et les couleurs pleine de peps de Cécilia Giumento apportent la cerise sur le gâteau. Un récit très divertissant et profond à la fois, malgré son apparente légèreté...

voir la fiche officielle ISBN 9782803626335