parution 01 décembre 2007  éditeur Glénat  collection Glénat shonen
 Public ado / adulte  Thème Aventure - Action, Fantastique - Etrange Shônen

Busô Renkin - Arme alchimique T10

Sans nouvelles depuis 1 mois, tout le monde pense que Kazuki est mort en affrontant Victor sur la Lune, mais qu'en est-il vraiment ? Un dernier tome à l'action un peu décevante mais au final touchant.


 Busô Renkin - Arme alchimique T10, manga chez Glénat de Watsuki
  • Notre note Red Star Red Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Red Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Red Star Red Star Red Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Glénat édition 2007

L'histoire de la série :

Une nuit, en tentant de protéger une jeune fille, Kazuki se fait transpercer le cœur par un homoncule, un monstre mangeur d’hommes. Mais la jeune fille, Tokiko, est en fait un soldat de l’organisation secrète Renkin ayant pour but de tuer ces monstres et d’empêcher le mauvais emploi de l’alchimie. Dans l’urgence de la situation, elle remplace son cœur par un nucloton, un item magique permettant de matérialiser la combativité de celui qui le porte, mais aussi de remplacer des fonctions vitales le cas échéant. Kazuki ne fait désormais plus qu’un avec son nucloton qui lui permet de matérialiser une lance de combat aux diverses propriétés, car dans le cas où celle-ci serait détruite, il mourrait immédiatement. Il décide alors de se battre aux côtés de l’organisation de Tokiko afin de protéger ceux qui lui sont chers contre les homoncules.

L'histoire :

Kazuki a emmené Victor sur la Lune pour que leur combat se déroule dans un endroit sans vie et que l’homoncule ne puisse ainsi pas se régénérer. Un mois a maintenant passé et l’armée Renkin s’emploie désormais à trouver et neutraliser tous les homoncules restants. Après cela, l’armée stoppera son activité et abandonnera ses recherches jusqu’à nouvel ordre. En effet, les responsables estiment que, si après plusieurs milliers d’années d’existence ils ne sont toujours pas arrivés à créer la pierre philosophale, c’est qu’il est temps de se remettre en question. C’est dans le cadre de cette chasse que Tokiko, Oka, Shûsui et Gôta s’apprêtent à remplir leur dernière mission : s’occuper de Papillon. Tout le monde pense qu’on ne reverra jamais Kazuki, et Tokiko veut donc mener à sa place le dernier combat que celui-ci avait planifié avec Papillon. Après s’être occupé des sous-fifres, d’anciens homoncules clonés grâce aux technologies du Dr Alex par Papillon, Tokiko arrive face à ce dernier et découvre alors près de lui toute une machinerie dotée d’un compte à rebours. Repensant aux menaces de destruction qu’avait émises l’homme et s’imagine alors le pire. Mais Papillon ne veut pas la laisser interrompre le processus, allant même jusqu’à se sacrifier pour défendre sa machine. C’est alors que le compte à rebours se termine et qu’en sort un nucloton blanc…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Après un neuvième tome intense en action et en émotion, ce nouveau et dernier volume déçoit quelque peu. L’affrontement final tant attendu entre Victor et Kazuki n’aura pas lieu ! Du moins, pas devant nos yeux, car l’auteur utilise une ellipse qui nous projette directement à la fin de ce duel ultime. Mais ne le blâmons pas pour cela. La série a en effet été arrêtée à la demande de l’éditeur, et Nobuhiro Watsuki a fait tenir tant bien que mal la conclusion dans ce qui lui a été donné de pages. Au moins, nous voyons là une vraie conclusion, rapide, certes, mais néanmoins celle prévue par l’auteur. Pour compléter notre plaisir, un épisode spécial a été rajouté après coup et ce dernier chapitre consacré à l’après est carrément plus intéressant que la fin qu’il nous a été donnée de lire précédemment. Les quelques mystères restant y sont enfin révélés, et non des moindres : d’où vient donc la cicatrice sur le nez de l’héroïne ? Une question que l’on se pose tous sans cesse depuis le premier tome ! Précisons aussi qu’une histoire complètement indépendante et un peu dispensable vient compléter les pages manquantes de cette version reliée, ainsi qu’un grand nombre de fiches et de commentaires de l’auteur sur la série, ce qui ravira sans doute les plus intéressés. Graphiquement, l’auteur maîtrise parfaitement son sujet et il nous offre donc de superbes planches, dont notamment de très belles illustrations sur double page originellement en couleur. C’est beau, travaillé et bien mis en scène : un régal pour les yeux.

voir la fiche officielle ISBN 9782723458245