parution 01 octobre 2008  éditeur Kana  collection Dark Kana
 Public ado / adulte  Thème Fantastique - Etrange, Policier Seinen

Death Note T12

Mello a enlevé Takada et cela va causer leur perte à tous les deux. Un final tant attendu, correct mais pas à la hauteur de nos espérances.


 Death Note T12, manga chez Kana de Ohba, Obata
  • Notre note Red Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Red Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Red Star Red Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©© 2004 by Obata Takeshi, Ohba Tsugumi / SHUEISHA Inc. édition 2008

L'histoire de la série :

Light Yagami, ramasse un jour un carnet sur le sol de la cour de son lycée. Il s’avère qu’il s’agit du Death Note, le carnet de la mort, appartenant à Ryûk, un Dieu de la Mort, qui l’a laissé tomber volontairement dans le monde des humains afin de se divertir. Notre lycéen a beau être un excellent élève, il décide de tester le carnet en y inscrivant un nom, et voit alors la personne mourir. Dès lors, celui-ci souhaite mettre en place sa société idéale où les criminels seraient châtiés par la décision d’un seul être, lui-même. Mais après plusieurs dizaines de tueurs, violeurs et autres criminels décédés, certains au sein même de leur cellule, les autorités policières du monde entier interviennent et essaient de débusquer celui que les médias appellent Kira. Sans résultat, elles décident de faire appel à L, un mystérieux enquêteur dont aucun coupable n’a jamais réussi à se cacher. Commence alors un chassé croisé entre L et Kira alias Light.

L'histoire :

Grâce à ses complices, Mello a réussi à kidnapper Melle Takada et l’emmène sur sa moto jusque dans un camion. Là, il demande à la journaliste de se déshabiller car ses vêtements sont probablement truffés de GPS pour que ses gardes du corps puissent la retrouver. Néanmoins, Mello accepte de lui donner une couverture et la jeune femme demande à s’en servir pour se couvrir lorsqu’elle enlèvera sa lingerie. Une fois Takada toute nue, Mello prend le carton contenant ses vêtements et sort du camion. Quelques instants plus tard, Light reçoit un appel de la journaliste : elle explique qu’elle est dans un camion, lui-même étant dans un bâtiment, et demande à ce qu’on vienne la chercher. Après s’être assuré auprès d’elle que Mello soit mort, le jeune homme envoi une équipe la chercher, le téléphone portable qu’elle utilise leur permettant de repérer sa position. Cependant, une fois la police sur place, le bâtiment est en feu et les corps de Mello et Takada sont dans les flammes. Bien que ces évènements aient bouleversé les plans de Light et de Near, les deux jeunes gens décident de maintenir leur rendez-vous…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

On attendait beaucoup du face-à-face entre Light et Near mais celui-ci ne s’avère malheureusement pas aussi intense que prévu puisque, rapidement, cela tourne à un échange de « je t’ai fait croire que tu étais plus malin que moi mais en fait c’est moi le meilleur ». En effet, bien que le dénouement final soit assez cohérent et crédible, on regrette néanmoins que les réactions des personnages soient régulièrement ridicules (surtout Light quand il se sent acculé) et il y a trop de bavardages qui plombent le rythme général. Par ailleurs, l’épilogue n’apporte pas grand-chose au récit et on ne voit même pas ce que sont devenus tous les personnages (comme Misa par exemple). Contrairement au scénario, les dessins ne déçoivent pas et conservent leurs qualités : personnages charismatiques et expressifs, tramage et encrages maîtrisés, cases fournies… On notera également la sortie prévue d’un volume 13 qui va regrouper des informations sur l’histoire, des commentaires des auteurs et quelques bonus : simple exploitation commerciale ou réel intérêt par rapport à la série ? A voir…

voir la fiche officielle ISBN 9782505004295