parution 21 mars 2014  éditeur Urban Comics  collection DC Anthologie
 Public ado / adulte  Thème Fantastique - Etrange, Aventure - Action Super-héros

Joker Anthologie

Des mini histoires proposent un retour en arrière sur la célèbre opposition entre deux personnages ultra charismatiques. Une pause « souvenirs » passionnante qui ravira les fans.


Joker Anthologie, comics chez Urban Comics de Waid, O'neil, Conway, Broome, Brubaker, Barr, Dixon, Wein, Kubert, Englehart, Grant, Finger, Dini, Breyfrogle, Bolland, Adams, Robinson, Davis, Kane, Rogers, Infantino, Reed, Woods, Mahnke, Simonson, Garcia-Lopez, Sprang, Schwartz, Byrne, Clarke, Ross
  • Notre note Blue Star Blue Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Blue Star Blue Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Blue Star Blue Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

L'histoire :

Cette anthologie contient plusieurs récits dont :
- Batman contre le Joker . Le Joker menace tous les millionnaires et interrompt les programmes radio pour annoncer leur mort en donnant l’heure précise du meurtre. En utilisant un gaz toxique, ses victimes meurent avec un sourire difforme sur le visage. Le tueur est si diabolique que Batman et Robin tentent d’intervenir eux-mêmes.
- Plagié par le Joker. Pour lutter contre Batman, le Joker va créer des armes identiques à celles de son ennemi juré. Il utilise ainsi un signal lumineux pour réunir les bandits, une jokermobile pour fuir plus rapidement la police et un jokerplane. Qui aura les meilleurs gadgets dans ce duel terrible ?
- Les exploits burlesques du Joker. Le Joker se change en réalisateurs de films d’un genre inédit : les comédies où l’on rit sur des histoires de crimes. Le metteur en scène fou compte toutefois commettre de vrais meurtres devant la caméra ! Il a même l’idée de parodier les grands comiques du septième art : les malfaiteurs se déguisent ainsi en Charlie Chaplin ou en Buster Keaton !
- Le poisson qui rit. Batman connaît un nouveau danger en vivant une relation avec Silver Saint Cloud. En effet, le milliardaire Bruce Wayne est tombé amoureux de cette belle femme alors qu’il refuse généralement de s’attacher pour éviter les ennuis. Il soupçonne pourtant que Silver a compris que Batman et Wayne ne sont qu’un seul et même homme. Du coup, Batman vient lui rendre visite pour tirer les choses au clair mais le justicier de la nuit ne sait pas vraiment comment s’y prendre…
- L’homme qui rit. Un tueur fou annonce ses crimes à la télévision. La presse le surnomme le Joker en référence à son visage grimaçant. Batman tente de comprendre ce dément et remarque que les victimes sont tous des gens fortunés qui ont un lien avec la station de retraitement chimique. C’est à cet endroit que Batman a battu Red Hood et où le voleur masqué était tombé dans une cuve d’acide avant de disparaître. De son côté, le commissaire Gordon tente de protéger tant bien que mal les magnats menacés par le Joker. Pourtant, le danger est bien plus grand qu’un simple crime...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Urban Comics met en avant le célèbre Joker avec deux récits parus coup sur coup : Empereur Joker et cette anthologie. Il faut dire qu’on peut difficilement imaginer une bonne histoire de Batman sans la présence du clown fou. Créé en 1939, Batman se verra très vite doté d’une Nemesis à sa mesure : le Joker ! Le personnage aux cheveux verts et au sourire cauchemardesque apparaît pour la première fois en 1940, peu de temps après la création du justicier de Gotham. Le Joker a tous les attributs du « parfait » méchant et les confrontations entre Batman et « l’Arlequin de la haine » donnent souvent des face à face mémorables. Immortalisé par Jack Nicholson puis Heath Ledger au cinéma, l’inquiétant méchant crève l’écran à chacune de ses apparitions. Capable de toutes les excentricités, Joker manie aussi facilement les plaisanteries morbides que les gadgets mortels. Totalement dément, le terrible tueur n’a aucune limite et forme un contraste parfait avec l’intégrité froide de Batman. A tel point que les ennemis jurés de Gotham seront finalement quasi « inséparables » tant le méchant trublion s’attend à voir débarquer l’homme chauve souris à chacun de ses méfaits démoniaques. L’anthologie propose donc de montrer l’influence de ce personnage hors normes qui vole souvent la vedette à Batman. Il est difficile d’être plus exhaustif puisque le volumineux album offre pas moins de dix huit histoires courtes qui mettent en scène le Joker ! De ses débuts immortalisés par Bob Kane à son influence grandissante, le Joker ne s’arrête jamais de rire du malheur et de la mort des autres. Chaque histoire est précédée d’une page explicative qui revient sur les différents auteurs qui se sont essayés à l’univers de Batman. L’ensemble est une véritable mine d’or d’informations sur l’évolution de la série (et pas seulement du côté du méchant). On apprend ainsi comment Gordon s’est finalement allié avec Batman, comment Robin a été tué par le Joker ou comment Catwoman ne cesse d’osciller entre son amour pour Batman et sa tentation du mal. C’est également l’occasion de voir l’évolution de Batman, en accord avec les modes de son époque. Au début, le style est très proche des romans feuilletons policiers : Batman avait même de l’humour entre deux interventions musclées. Cependant, le ton s’est durci au fur et à mesure du temps : après le célèbre Batman The Dark Knight de Frank Miller, le personnage devient beaucoup plus sombre et violent. En toutes logiques, le Joker devient du coup encore plus dément et ses méfaits sont de plus en plus malsains et dérangeants. Le scénario est de plus en sophistiqué, jouant sur les voix off et la manipulation du cerveau malade du Joker. Le graphisme s’émancipe également avec un Joker de plus en plus effrayant et inquiétant. L’ensemble est donc fascinant puisqu’il repose sur un personnage unique en son genre. On pourra toutefois regretter la faiblesse de certaines histoires qui sont mineures voire inintéressantes comparativement à l’ensemble des récits de Batman. Cependant, le tout reste un précieux aperçu de l’évolution du personnage le plus fou et le plus imprévisible que les comics n’ait jamais créé.

voir la fiche officielle ISBN 9782365773300