parution 01 décembre 2007  éditeur Kana  collection Dark Kana
 Public ado / adulte  Thème Fantastique - Etrange, Policier Seinen

Death Note T7

Alors que l’actuel second Kira se fait finalement interpeller par les forces de l’ordre, le death note est découvert par la cellule d’enquête et Light recouvre soudain la mémoire. Un septième tome tout bonnement hallucinant !


 Death Note T7, manga chez Kana de Ohba, Obata
  • Notre note Red Star Red Star Red Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Red Star Red Star Red Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Red Star Red Star Red Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©© 2004 by Obata Takeshi, Ohba Tsugumi / SHUEISHA Inc. édition 2007

L'histoire de la série :

Light Yagami, ramasse un jour un carnet sur le sol de la cour de son lycée. Il s’avère qu’il s’agit du Death Note, le carnet de la mort, appartenant à Ryûk, un Dieu de la Mort, qui l’a laissé tomber volontairement dans le monde des humains afin de se divertir. Notre lycéen a beau être un excellent élève, il décide de tester le carnet en y inscrivant un nom, et voit alors la personne mourir. Dès lors, celui-ci souhaite mettre en place sa société idéale où les criminels seraient châtiés par la décision d’un seul être, lui-même. Mais après plusieurs dizaines de tueurs, violeurs et autres criminels décédés, certains au sein même de leur cellule, les autorités policières du monde entier interviennent et essaient de débusquer celui que les médias appellent Kira. Sans résultat, elles décident de faire appel à L, un mystérieux enquêteur dont aucun coupable n’a jamais réussi à se cacher. Commence alors un chassé croisé entre L et Kira alias Light.

L'histoire :

La voiture d’Higuchi, second possesseur actuel d’un death note sur Terre, vient d’être encerclée par les forces de police. Cette fois-ci, les forces en présence prennent toutes les précautions nécessaires pour ne pas laisser d’échappatoire au tueur aux pouvoirs encore mystérieux. C’est donc recouvert de casques que Mogi et le commissaire Yagami, ainsi que de nombreux autres policier, forcent Higuchi à descendre de son véhicule avant de le menotter et de lui recouvrir les yeux et la bouche avec de l’adhésif. L décide alors de l’interroger immédiatement tout en restant à distance, et c’est à travers un micro que Higuchi lui apprend qu’il se sert du cahier présent dans sa sacoche pour tuer les gens à distance. Yagami récupère immédiatement le dit objet avant de se mettre à crier car il aperçoit dès lors le dieu de la mort Rem. Ne comprenant pas ce qui se passe, Mogi ramasse à son tour le cahier et a lui aussi cette même réaction. Yagami reprend un peu ses esprits et explique ce qu’il croit comprendre à la vue des réactions des gens alentours : seuls ceux qui touchent le cahier arrivent à voir le monstre. Mogi apporte alors le death note à L, qui voit donc à son tour Rem et comprend une multitude de choses, dont le fait qu’il existe au moins un second cahier. Voulant vérifier par lui-même, Light saisit alors lui aussi l’objet et pousse à son tour un cri de surprise. Mais celui-ci n’est pas dû à la vision du dieu de la mort mais plutôt au flot de souvenirs qui envahissent alors le jeune homme qui reprend soudain conscience de ce qu’il avait oublié depuis un bon moment : il est le vrai Kira et tout ceci faisait partie d’un plan qu’il a monté de toutes parts…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Quel tome que ce septième volume ! Après un premier tiers rempli comme d’habitude de combats de manipulations psychologiques dignes d’une véritable partie d’échecs vivants de haut niveau, la série prend un tournant phénoménal pour entamer sa réelle seconde et dernière partie. Le scénario fait d’ailleurs un bon dans le temps de plusieurs années avant de nous amener de nouveaux personnages prêts à entamer eux aussi une partie vivante contre Kira, voire même entre eux. Cela promet d’ores et déjà de grands moments, entre un Kira qui a pris de l’assurance et du pouvoir, et deux tierces parties qui comptent bien lui mettre la main dessus en premier, quitte à se mettre chacune des bâtons dans les roues. On ne décroche donc pas une seule seconde des planches de ce nouveau tome, et les graphismes ne font qu’accentuer notre plaisir. Le trait de l’auteur est toujours fin et précis, alternant les effets de plume, les encrages et les tramages pour un niveau de rendu tout simplement énorme. La dynamique n’est pas en reste, que ce soit au niveau de la mise en scène ou des mouvements en eux-mêmes, toujours très réalistes, et les visages des personnages sont criants d’émotions, elles aussi réalistes. D’ailleurs, l’auteur sait très bien jouer sur les cadrages pour accentuer encore certaines mimiques, et l’on a l’occasion ici d’admirer quelques rictus à nous glacer le sang. Un tome à dévorer sans attendre !

voir la fiche officielle ISBN 9782505001997