parution 01 octobre 2007  éditeur Kana  collection Dark Kana
 Public ado / adulte  Thème Fantastique - Etrange, Policier Seinen

Death Note T6

Light, innocenté, se voit proposer par L de mener l’enquête avec lui contre un Kira particulièrement retord dans le milieu des affaires. Une enquête passionnante à la tension presque palpable dans un tome réussi une fois de plus.


 Death Note T6, manga chez Kana de Ohba, Obata
  • Notre note Red Star Red Star Red Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Red Star Red Star Red Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Red Star Red Star Red Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©© 2004 by Obata Takeshi, Ohba Tsugumi / SHUEISHA Inc. édition 2007

L'histoire de la série :

Light Yagami, ramasse un jour un carnet sur le sol de la cour de son lycée. Il s’avère qu’il s’agit du Death Note, le carnet de la mort, appartenant à Ryûk, un Dieu de la Mort, qui l’a laissé tomber volontairement dans le monde des humains afin de se divertir. Notre lycéen a beau être un excellent élève, il décide de tester le carnet en y inscrivant un nom, et voit alors la personne mourir. Dès lors, celui-ci souhaite mettre en place sa société idéale où les criminels seraient châtiés par la décision d’un seul être, lui-même. Mais après plusieurs dizaines de tueurs, violeurs et autres criminels décédés, certains au sein même de leur cellule, les autorités policières du monde entier interviennent et essaient de débusquer celui que les médias appellent Kira. Sans résultat, elles décident de faire appel à L, un mystérieux enquêteur dont aucun coupable n’a jamais réussi à se cacher. Commence alors un chassé croisé entre L et Kira alias Light.

L'histoire :

Depuis que Light et Misa ont été innocentés par la police, bien que Ryûzaki - alias L - les suspecte toujours, les crimes ont repris et, cette fois-ci, ils ne semblent toucher que le milieu financier, et plus particulièrement le grand groupe Yotsuba. L’enquête amène au fait qu’il s’agit d’un Kira différent mais qui serait l’un des huit hauts responsables se réunissant secrètement au sein de l’entreprise. La salle a été mise sur écoute et sur vidéo, ce qui permet aux enquêteurs de suivre leurs réunions. Seulement, le sujet du jour est multiple puisque d’entrée de jeu, les hommes parlent d’un de leur collègue qui souhaitait quitter leur groupe et qui est mort suite à la décision de Kira, qui est l’un d’entre eux mais qui ne se manifeste pas. Light décide alors de tenter un coup et, pendant la réunion, appelle Namikawa, l’un des membres présent, et se fait passer pour L. Il lui demande de faire comme si de rien n’était et de l’aider à découvrir qui est Kira. Pour cela, il doit décaler d’un mois les meurtres prévus afin de laisser un peu de temps à l’enquêteur Coyle, que le groupe a engagé pour trouver l’identité de L. Mais Coyle n’est autre qu’un des hommes de Ryûzaki…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Death Note est une série au scénario extrêmement surprenant. Après nous avoir montré un duel passionnant entre Light et L pour savoir si le lycéen était le tueur nommé Kira, nous assistons maintenant à un départ pour le moins inhabituel où l’ancien tueur manipulateur devient le justicier voulant retrouver le tueur qui l’a remplacé ! Tsugumi Ohba doit être sacrément torturé pour avoir pensé à cela et, surtout, rendre son récit crédible, ce qui est le cas ! La tension est énorme et l’auteur nous met petit à petit dans la connivence avant d’établir un plan final absolument passionnant. Par contre, on ne peut que se demander comment la série va se poursuivre puisqu’à la fin de ce tome, l’histoire semble arriver presque à sa fin, même si l’on n’a aucun doute sur la capacité du scénariste à se renouveler. Au niveau des dessins, pas grand-chose à dire si ce n’est que Takeshi Obata confirme de plus en plus le talent qu’on lui pressentait dans le titre Rampou (chez Manga Player), et surtout dans Hikaru no Go (édité chez Tonkam). Un 6ème tome qui confirme l’intérêt que l’on porte à ce Death Note décidemment intrigant. Qui sera le prochain noté sur le cahier ?

voir la fiche officielle ISBN 9782505001812